Les étudiantes sont punies par une séance SM

Dans ce pensionnat allemand géré à l’ancienne, les filles n’ont qu’à bien se tenir. Celles qui ont de mauvais résultats doivent subir un traitement particulier. Ainsi, dans le bureau du proviseur, devant le surveillant général, deux jeunes femmes s’allongent sur un bout de bois, les fesses à l’air, et le direlo leur met de gros coups de tapettes sur les fesses jusqu’à ce qu’elles soient bien rouges. En même temps il voit leur chatte, mais pas question d’y toucher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *