Le joli cul tout rouge !

Visiblement, avant même le début de cette séquence, cette soumise a été rouée de coups. On observe sur sa bonne croupe, parfaite pour la fessée, des rougeurs et des boursoufflures qui en disent long sur ce qu’elle a pris. Et c’est une de ses copines, une salope en vinyle, qui s’acharne sur sa plastique, maintenant violacée, avec ses mains mais aussi une bonne petite baguette, idéale pour fouetter ce genre de fion de salope docile. Et son bourreau va s’acharner jusqu’à ce qu’elle soit au bord du malaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *