Catherine est ligotée à une roue et se fait corriger

Voilà un maître qui a de quoi être fier de sa soumise. Attachée à une roue, celle-ci attend patiemment que son dominateur vienne claquer son petit cul qui n’attend que ça. Elle ne porte sur elle qu’une petite culotte baissée pour laisser apparaître son joli cul bien cambré. Bâillonnée, on ne peut que profiter de ses petits râles alors que les coups de martinet s’abattent sur son postérieur en feu. Le sadique prend son temps et au fur et à mesure de plusieurs de ses instruments, il s’atèle à faire rougir sa sublime paire de fesses.

1 Commentaire

  1. jacques

    sur ses fesses a l’air elle a dut aimé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *